Bienvenue sur HW !
n'hésitez pas à privilégier les commoners, ça vous rapportera 30 pts de plus !
n'hésitez pas à poster sur notre fiche bazzart pour faire gagner des points à votre personnage keur

Partagez | 
 

 divine idylle /max

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatarMaxine Boone
we keep this love in a photograph.
MESSAGES : 358 POINTS : 1122 SINCE : 26/10/2016 NICKNAME : marie (wrecked) FACE, © : sarah gadon @bbblaise.
HEART › : married. not that happy.


WHO ARE YOU REALLY ?
carnet d'adresse:
libre ?: (5/5)

MessageSujet: divine idylle /max    Sam 29 Oct - 14:10

maxine boone


- I wanted to go home
to be where you are
But even closer to you,
you seem so very far
-

l'identité,, Maxine Willis Boone. épouse Sorensen. Max, elle se laisse appeler Max parce qu'elle ne sait pas dire non. elle se laisse appeler madame par fierté. elle se laisse appeler de bien des façons, par humilité. la naissance,, elle est née à New-York même, Yankee jusque dans le sang. une demoiselle d'octobre, âgée de trente-deux ans déjà. trente-deux années qu'elle regarde avec nostalgie, terrifiée à l'idée d'être déjà trop vieille. l'occupation,, il fut un temps où la femme travaillait. libraire perdue dans ses bouquins, vendeuse au sourire raillant. et puis elle s'est marié et monsieur a décidé qu'il était tant d'en faire une princesse. alors elle vit dans sa haute tour, silencieuse, surveillée par le dragon dans son esprit. elle sourit pendant les gala, elle hoche la tête pendant les oeuvres de charité. elle fait l'épouse, à redécorer le salon et boire du vin rouge pendant que l'on fait son repas. le coeur, le corps,, elle n'est pas tombée très souvent amoureuse. habituée aux hommes mûrs, aux hommes froids. elle est douce colombe Maxine, elle tombe si facilement dans les pièges de monstres aux sourires tendre. le dernier s'appelle Luke et il fait battre son coeur. rencontré dans sa boutique, épousé après sept mois, elle est devenue depuis quatre ans l'ombre d'un type qui ne la mérite pas. distant, violent, sombre, un misogyne à la richesse terrible et au charme fou. elle est prisonnière la femme. enceinte et fascinée. la famille,, elle est lointaine. les Reyes, des gens chaleureux qu'elle n'a plus vu depuis des mois. elle était proche de son frère Jake pourtant. elle était proche de ses parents, pauvres mais prêt à tout pour leurs enfants. et puis Luke est arrivé dans sa vie et avec lui l'abandon. parce qu'il lui suffit, qu'il est si bien. qu'il est si grand. et qu'eux sont tout petit, membres d'un autre monde qu'elle renie, qu'elle juge à présent. elle, dans sa tour d'ivoire, a fini par ne plus les regarder. le porte-monnaie - ($$$$$$). elle est riche Maxine, très riche. enfin, son mari est riche. une fortune qu'elle chérie, dernier bien que la blonde possède. la popularité,, jusqu'à récemment la blonde évitait les réseaux sociaux qu'elle prenait comme les jouets sans fond d'enfants gâtés. et puis elle s'est mariée, et elle est rentrée dans cette société de paraitre qui la fait se sentir complète, importante. ils sont plusieurs centaines, ceux qui la suivent. d'autres femmes comme elle qui veulent s'inventer une existence de perfection bien loin de la réalité. la délinquance (oooooo) elle n'a jamais rien fait, Maxine. même jeune elle s'est montrée droite et parfaite. son minois souriant l'a sauvé d'une contravention, une fois. et c'est tout. un ange tombé du ciel, trop terrifiée à l'idée d'être jugée par quiconque pour faire la moindre gaffe.


Tweet épinglé,, (07.05.2015.) i'm 33% Dior and 100% bored.

Tweets récents,, (31.10.2016.) happy halloween guys !  // (28.10.2016.) can't believe that Trump is still running for president. We don't want your orange face  red  // (JJ.MM.AAAA.) omg, my husband just offered me a new car ! #blessed.

Groupe,, (Choix du groupe.) Maxine est une POWER. du moins, elle en est devenue une il y a de cela quatre ans, lorsque son regard s'est arrêté dans celui d'un Luke jusqu'alors inaccessible. elle est entrée dans ce monde de paraitre et de luxe et s'y épanouit, prisonnière de préjugées qui la hantent.  // (avis sur les deux autres groupes.) ancienne COMMONERS, elle ne parvient pas à les regarder à nouveau, ces fourmis dont elle a pu faire parti. comme si elle avait honte de voir ce qu'elle avait été. comme si son ancienne vie n'était plus assez bien. quant aux TRASH, elle en a une peur panique. parce que même si ils font rire les gens de la haute, Maxine sait, elle le sent. ils sont dangereux.  // (ambitions.) elle n'en a pas, la femme, si ce n'est que celle de faire enfin un enfant à son mari qui attend et qui perd patience. c'est une femme simple qui n'a besoin que de son appartement et de sa bibliothèque pour passer le temps.
pseudo,, wrecked, mais appelle moi Marie. peut-être qu'on se connait déjà remarque, wayland ça te parle ? un délai ? une absence à prévoir ?,, le lundi et mardi je suis à l'école, le reste de la semaine au boulot. mais comme je suis une sale gosse, je passerai quand même tous le temps. avatar,, Sarah bb Gadon. liens recherchés,, le mari, la meilleure amie hypocrite, les anciennes connaissances de sa vie d'avant, les employés, le futur sauveur ? commentaire,, j'suis une gueudin moi, kestuvafér.


_______________________


I don't wanna be someone who walks away so easily. i'm here to stay and make the difference that I can make. Our differences they do a lot to teach us how to use The tools and gifts we got, yeah, we got a lot at stake and in the end, you're still my friend at least we did intend For us to work we didn't break, we didn't burn. We had to learn how to bend without the world caving in. I had to learn what I've got, and what I'm not, and who I am @jason mraz



Dernière édition par Maxine Boone le Lun 31 Oct - 10:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakethefup.forumactif.com/t19-divine-idylle-max

avatarMaxine Boone
we keep this love in a photograph.
MESSAGES : 358 POINTS : 1122 SINCE : 26/10/2016 NICKNAME : marie (wrecked) FACE, © : sarah gadon @bbblaise.
HEART › : married. not that happy.


WHO ARE YOU REALLY ?
carnet d'adresse:
libre ?: (5/5)

MessageSujet: Re: divine idylle /max    Sam 29 Oct - 19:33



- mon homme idéal -


1984,, naissance. 1986,, arrivée du petit frère. 2002,, diplôme de fin d'études. 2004,, travail dans la librairie. 2006,, première relation, un échec. 06/2011,, rencontre Luke. 01/2012,, épouse Luke. 03/2014,, fausse-couche, personne n'est au courant. 08/2016,, Luke devient violent avec elle.

bonheur. elle le regarde et elle sourit. elle le trouve beau malgré la fatigue sur ses traits, malgré cet air concentré qu'il prend, penché sur son bureau. elle le fixe en train de travailler, trop heureuse de pouvoir l'admirer comme elle le souhaite. un homme avec la tête sur les épaules et le coeur sur la main. le gros lot, qu'on dit. elle en arrive à ne plus penser à sa rien, plus tout le temps du moins. elle a laissé tombé ça, les aventures et les rêves de petite fille. c'est le rêve d'une femme qu'elle vie, un rêve éveillé. trois mois qu'ils vivent ensemble. une six qu'ils se fréquentent. un coup de foudre pour lui. elle a suivi les yeux pleins d'espoir. le coeur enfin plus léger. il parait que tout va trop vite entre eux. qu'ils ne se connaissent pas encore assez. qu'il est plus vieux, qu'ils ne veulent pas la même chose. qu'elle est encore jeune et qu'elle pourrait avoir qui elle veut. mais c'est lui, l'homme droit qu'elle veut. un garçon avec des rêves simple. un homme qui l'adore. elle ne remarque pas tout de suite qu'il la fixe lui aussi, trop pensive pour capter son sourire amusé. « Tu m'espionnes ? » elle sourit, la tête posée sur son poing, le regard balayant son visage doux malgré les premières rides qui s'y posent. « Je te trouve bien pensif pour de simples dossiers. » elle n'a pas tord. elle commence à le connaitre, à se rendre compte des choses. il a l'esprit ailleurs. elle se mord la lèvre, elle veut savoir ce qu'il y a dans la tête de ce garçon parfois distant, parfois fermé, toujours là pourtant. « Qu'est-ce qu'il y a ? » elle tend la main, vient la poser sur celle de Luke. il l'a fixe, parait hésitant, mais fini par bouger, se retourner, récupérant quelque chose dans un des tiroirs de son bureau. lorsqu'il lui fait à nouveau face, c'est avec un écrin dans les mains. il le pose sur le bureau, les yeux dans le vague. elle, elle a l'esprit qui explose. elle ne s'y attendait pas, c'est trop tôt. « Je me demandais simplement comment tourner ça sans avoir l'air ridicule. » un mince sourire vient habiter ses lèvres. son avenir, c'est Luke. Luke et ses petits déjeuners trop cuit, ses blagues mal assurées, ses mains robuste, sa guitare qui résonne dans leur petit salon encore vide et sa vie oisive qui fera d'elle une princesse. elle le fixe Maxine, elle hésite. ce serait folie que d'accepter. onze mois qu'ils se connaissent. six mois qu'ils se fréquentent. trois qu'ils vivent ensemble. tout ça va trop vite. mais si elle dit non maintenant, elle sait qu'elle n'aura jamais plus l'occasion de dire oui. Luke est son avenir. elle sourit, elle n'arrive pas à s'en empêcher. elle regarde la petite boite de velours, avant de le regarder lui, les yeux pleins d'étoiles. « Et tu as trouvé comment t'y prendre ? » elle lui demande, elle a du mal à y croire. c'est un rêve d'adulte qui se fait devant elle. il parait hésiter, prend son courage à deux mains et descend de sa chaise. il fini à genoux, devant elle. ils s'observent, des sourires stupides sur les visages et des yeux embués qui n'en reviennent pas. deux coeurs qui battent un peu trop fort. la bague est magnifique, simple anneau d'argent ornée d'un diamant bien trop gros pour elle. elle se mord la lèvre, elle est émue. « Maxine Reyes, veux tu m'épouser ? » « C'est oui. »


déni. elle essuie les larmes qui coulent sur ses joues. ses mains tremblent. son nez la démange. elle ne veut pas faire de bruit, surtout pas. c'est comme ça qu'il a commencé, aujourd'hui. tu parles trop qu'il a dit. j'ai mal au crâne qu'il lui a balancé à la gueule. Maxine, elle ne sait pas se taire. elle n'a pas su. elle apprendra. ses doigts viennent frôler la tache brunâtre sur son bras. ça fait mal, mais ça ne semble pas bien grave. un peu de maquillage et ça ira. il s'est excusé après tout, non ? il lui a demandé pardon pour cette colère soudaine, pour ces mots violents, pour cette emprise sur son bras. sur lui. il est couché, il dort. elle ne veut pas le réveiller. il a eu une dure journée, c'est ce qu'elle se répète. ça n'arrivera plus, c'est ce qu'elle murmure. elle en est persuadée. parce qu'elle l'aime. parce qu'il l'aime. c'est ce qu'il a promit devant dieu. il a promit de l'aimer. de l'aimer jusqu'à la fin des temps. de l'aimer plus que n'importe qui. dans la joie et la maladie, dans la richesse et la pauvreté. elle renifle, elle se force à fermer les yeux. elle se force à respirer. elle se force à avoir de l'espoir. elle se force à faire beaucoup de chose, pas à l'aimer. ça ça marche tout seul. ses larmes s'estompent, disparaissent. ne reste que son amour, sa fatigue, sa peur et son bleu. elle s'en veut, elle se dit que c'est de sa faute. qu'elle doit faire des efforts et qu'il lui pardonnera cette situation. après tout, c'est elle qui a décidé de faire de leur vie une blague, non ? avec ses foutues lubies, comme il dit. elle se relève, les genoux douloureux. elle ne sait pas depuis combien de temps elle est là, au sol du salon. elle s'en fiche. il lui faut rejoindre le lit conjugal sans bruit désormais. à petit pas, tiraillée entre sa peur de ne pas lui convenir, de ne plus être la bonne. entre ses inquiétudes face à cette colère qu'elle ne parvient plus à effacer de ses yeux gris. et l'amour qu'elle lui porte et qui pardonne tout. manipulée. humiliée. frappée. Maxine croise son regard dans un miroir et se trouve pitoyable. elle ne le mérite pas. elle se déteste. elle se dit qu'il aurait pu avoir mieux. une femme plus jolie, plus mince. une femme avec un vrai travail, avec de véritables ambitions. une femme capable de lui donner un enfant. sa main vient se poser sur son ventre plat. une ratée, jusqu'aux bout des ongles. elle a l'impression d'étouffer dans sa médiocrité. c'est de sa faute. c'est entièrement de sa faute. et elle se hait pour ça.


_______________________


I don't wanna be someone who walks away so easily. i'm here to stay and make the difference that I can make. Our differences they do a lot to teach us how to use The tools and gifts we got, yeah, we got a lot at stake and in the end, you're still my friend at least we did intend For us to work we didn't break, we didn't burn. We had to learn how to bend without the world caving in. I had to learn what I've got, and what I'm not, and who I am @jason mraz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakethefup.forumactif.com/t19-divine-idylle-max
 
divine idylle /max
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *"God Of War : Divine Sack " par K-Nif
» De la vérité divine
» Divine Exodus Vs Calm Sand (P) Vs Alatreon Star ?
» Duel Decks : Divine vs Demonic
» Plaque Divine de protection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HELLO WORLD :: WHO'S WITH US ? :: VIEW SOURCE :: BACK UP-
Sauter vers:  
welcome world
EPISODE UN : Ares, groupe de hackers militants, déclare la guerre à la société new-yorkaise. n'hésitez pas à répondre au TC et à réagir via le #HELLOARES.
00. 00. 00.