Bienvenue sur HW !
n'hésitez pas à privilégier les commoners, ça vous rapportera 30 pts de plus !
n'hésitez pas à poster sur notre fiche bazzart pour faire gagner des points à votre personnage keur

Partagez | 
 

 what i create is chaos / blaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatarBlaise Raeken
and a smile made for war.
MESSAGES : 355 POINTS : 1201 SINCE : 26/10/2016 NICKNAME : mel (ishtar) FACE, © : max irons, © balaclava, endlesslove.
HEART › : stay away from the ones you love too much. those are the ones who will kill you.


WHO ARE YOU REALLY ?
carnet d'adresse:
libre ?: closed (0/3) julia, isaac, lysandre

MessageSujet: what i create is chaos / blaise   Sam 29 Oct - 19:31

blaise raeken


- I'm taking back
the crown
I'm all dressed up
and naked
I see what's mine
and take it
-

l'identité,, on l'a affabulé d'un nombre ridicule de prénoms, mais c'est blaise qu'on retient. tous le connaissent. blaise, l'héritier qui a repris d'une main de fer l'affaire paternelle. stéréotype de cette jeunesse new yorkaise dont les excès n'ont d'égal que le nombre de dollars disponible dans son compte en banque. il est connu pour son nom, raeken, celui de raeken enterprise et pour sa belle gueule. en plus d'être le fils de son père, il lui arrive assez régulièrement de faire la couverture d'un magazine financier... ou people. la naissance,, vingt-huit ans dans les dents depuis le douze août. blaise est un fier lion, à l'ego surdimensionné. il fallait bien ça pour faire un raeken digne de ce nom. blaise l'ensoleillé, fils de l'été. l'occupation,, patron tout puissant de raeken enterprise, il a hérité de l'affaire familiale après la mort de son père. avant ça il possédait déjà une part de la société et travaillait en tant que chef du département d’ingénierie. il a toujours éprouvé une passion sans borne pour l'électronique et ce monde de la technologie. il a ça dans le sang. le coeur, le corps,, il enchaîne les aventures et les coups d'un soir. il n'y en a qu'un seul qui est répété, constamment, toujours et encore. isaac, qui hante ses nuits et ses journées. il en aurait presque marre de le croiser à la réception, si ce n'était pas pour partager ses draps quelques heures plus tard. un tabou qu'il espère garder secret encore quelques temps. attiré par les deux sexes, il n'y en a qu'un qui fait battre son coeur et lui tape sur le système. la famille,, soeur chérie, adorée, la prunelle de ses yeux. son père, qu'il a fait assassiner il y a quelques mois. monstre, tyran qui l'a torturé pendant des années. la mère, silencieuse, absente, soumise à son mari, malgré la souffrance de ses enfants. indigne de son amour, de sa sympathie, de son attention. le porte-monnaie - ($$$$$$), richissime, avec un bon nombre de comptes cachés au panama, blaise a hérité de l'ensemble de l'empire raeken une fois son père évincé de l'affaire il y a quelques mois. il fait d'ailleurs partie des 10 plus jeunes milliardaires de la planète selon le magazine forbes, et du top 3 des milliardaires célibataires les plus convoités. la popularité,, plusieurs dizaines de milliers de followers, il attise la haine et la jalousie, et l'on aime bien lui parler de l'implication de son entreprise dans les conflits mondiaux. autant d'admirateurs que de haters, donc, mais envié, toujours, populaire, toutefois. la délinquance (oooooo) même si on ne l'a jamais condamné, étant à la tête de l'un des plus grands empires militaires de la planète, il a plus de sang sur les doigts qu'un certain dictateur en corée. pourtant personne ne lui dit rien, ne le condamne à rien, pas même pour ses excès de vitesse répétés. il échappe à tout, même au fisc. l'argent achète tout, même le plus intègre des hommes. et dans les hautes sphères, ils savent bien qu'ils ne peuvent pas s'attaquer à un raeken. après tout, c'est lui qui fournit l'armée américaine.


Tweet épinglé,, (13.05.2016) No time to chill.

Tweets récents,, (28.10.2016) Don't forget to vote. // (28.10.2016) Hi fuckers. // (27.10.2016) I woke up and im too hot and bothered rn.

power,, il a le monde entre ses mains, grâce à son argent, mais aussi parce qu'il a sous ses ordres un arsenal militaire assez faramineux. il est l'un des hommes les plus puissants de son temps et mène son monde à la baguette. riche, influent, détestable // il éprouve ce qu'on lui a appris à éprouver. du mépris. il les regarde de haut, en se disant que s'ils le voulaient vraiment, ils y seraient arrivé. classe moyenne, prolétaires, tous les mêmes à ses yeux, des êtres inférieurs, c'est tout. rares sont ceux qui peuvent se venter d'être considérés par raeken comme ses égaux // (ambitions) racheter une étiquette à raeken enterprise, pour aussi impossible que ça puisse paraître. il aimerait se concentrer sur la branche informatique de la firme, se concentrer sur les hautes technologies et démonter l'empire militaire que son père a bâti. cependant, il a bien conscience que la tâche est loin d'être aisée.
pseudo,, ishtar / mel. un délai? une absence à prévoir?,, ma fiche est terminée alors non smoke avatar,, max fucking irons. liens recherchés,, à vous de proposer, des gens à mépriser c'est toujors sympa. commentaire,, prosternez-vous devant queen raeken.


_______________________

I break down, only alone I will cry out loud You'll never see what's hiding out Hiding out deep down I know I've heard that to let your feelings show Is the only way to make friendships grow But I'm too afraid now.


Dernière édition par Blaise Raeken le Mer 2 Nov - 10:15, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatarBlaise Raeken
and a smile made for war.
MESSAGES : 355 POINTS : 1201 SINCE : 26/10/2016 NICKNAME : mel (ishtar) FACE, © : max irons, © balaclava, endlesslove.
HEART › : stay away from the ones you love too much. those are the ones who will kill you.


WHO ARE YOU REALLY ?
carnet d'adresse:
libre ?: closed (0/3) julia, isaac, lysandre

MessageSujet: Re: what i create is chaos / blaise   Sam 29 Oct - 19:34



- heroes always
get remembered
but you know
legends
never die
-


1988,, naissance, cuillère d'or et de platine en bouche. 2004,, entrée à harvard, génie de l'informatique il est le digne héritier de son père. 2011,, sortie de l'école, après de nombreux stages dans l'entreprise familiale, il la rejoint en tant que directeur de la section d'ingénierie. 2015,, il commence à préparer son ascension, s'assure qu'il est bien le propriétaire de toutes les parts de la société dont il a besoin. MAI 2016,, avec toutes les parts qu'il réussit à amasser et le soutien des plus gros actionnaires de raeken enterprise, il vire son père de la direction et devient le président-directeur général. AOUT 2016,, suicide du père raeken, déguisé en accident, le doute plane quant à l'implication de blaise dans ce décès. cependant personne n'ose lui demander des comptes.

papa, le modèle, le tortionnaire. il a imaginé la vie de son fils jusqu'à sa mort, et il compte bien faire en sorte que blaise suive ses directives à la ligne, même après s'être défenestré. le fils l'admire, l'idolâtre, et le déteste en même temps, lui qui le prive de liberté, qui l'empêche de respirer. il est mort et pourtant, il le hante toujours, lui serre le coeur, enflamme ses nerfs | maman, beaucoup la pensent docile, soumise. que nenni, les cris emplissent régulièrement la demeure raeken, si grande qu'on ne les entend pas toujours à l'autre bout de la maison. mais le nom est est là, parce que les parents sont tous les deux puissants, beaucoup trop puissants. elle, elle est avocate, et son cabinet est l'un des plus réputés de new york. elle est insensible aux souffrances de son fils, n'ose même plus le regarder dans les yeux. la lâche ne mérite pas son attention, il l'observe de loin, la méprise tant qu'il le peut, cette inconnue qui lui a donné la vie | julia, son rayon de soleil, sa petite soeur adorée, la seule qui lui fasse éprouver des sentiments un tant soit peu positifs. elle craint pour la santé et la vie de son frère, constamment, elle s'inquiète, mais elle se tait pour l'instant, parce qu'elle n'a que dix-neuf ans et qu'elle ne connait rien à la vie. en tout cas c'est ce que papa disait. elle voit son frère se tuer à la tâche, se détruire à petit feu et elle ne fait rien. mais rien que son existence donne une raison de continuer à blaise. c'est bien la seule d'ailleurs. le rêve, il n'en a pas. il a tellement été obnubilé par l'idée de plaire au paternel qu'il n'a jamais rien que pensé à rêver d'autre chose, d'inconnu. peut-être la liberté, la possibilité de faire ses choix. ce serait ça, son rêve, s'il avait encore la naïveté nécessaire pour rêver | la réalité, elle est dure, froide, vie toute tracée à laquelle il aimerait échapper, mais au final il se complaît peut-être dans son malheur. il aurait pu se rebeller, penser à autre chose qu'à son confort, il aurait pu, mais il ne l'a pas fait, l'idiot | génie de l'informatique, il est né dans les circuits électroniques. la maison dans laquelle il a grandi et que l'on imagine pourtant vieillotte, traditionnelle est en vérité à la pointe de la technologie. mieux sécurisée que la maison blanche, il a conçu le système de protection lui-même et en tire une grande fierté. avec les récents événements qui ont eu lieu à new york, il sait qu'il a de la concurrence, mais il reste toujours trois pas en avant sur tout le monde. c'est un raeken après tout, ce que son argent ne peut obtenir, ses neurones lui octroient | la célébrité, blaise raeken, un nom que tous les jeunes de la ville connaissent. connu sur les réseaux sociaux, il n'hésite pas à afficher sa richesse sur instagram ou twitter. il apparaît souvent dans les vidéos de certains de ses amis, ou dans les snapchats de sa soeur. on l'envie, on l'adore, on le déteste, mais qu'est ce qu'on aime le haïr, le fils raeken | les filles, elles gravitent autour de lui comme les abeilles autour d'un peau de miel, et ce n'est pas pour lui déplaire, il en a une nouvelle dans son lit presque tous les soirs, si ce n'est plus d'une, il les considère comme des objets, pas dans le sens commun machiste, mais parce qu'il les utilise et les jette. il sait qu'elles valent mieux que ça, mais elles méritent mieux que lui, alors autant en profiter et ne pas détruire leur existence pour autant | les mecs, il n'a jamais aimé qu'un homme dans sa vie et ça le perturbe grandement. il préfère ne pas y penser et se contenter de relations hétérosexuelles, mais ce n'est que du déni, un refoulement de ce qu'il s'est passé et continue de se passer à certaines occasions entre un pote de sa soeur et lui. il tolère à peine sa présence, sauf lorsqu'elle réchauffe ses draps | l'alcool, la clope, il les consomme pour oublier, isaac, l'ennui, la bêtise, la routine. c'est devenu une habitude qui l'enverra prématurément dans la tombe, mais il ne s'en porte pas plus mal et augmente sa consommation juste pour le plaisir de se voir mourir à petit feu. il en est presque venu à apprécier la gueule de bois ¦ la solitude, il n'a pas d'amis, il se sent très bien seul. seule julia compte, les autres, il les rejette. à quoi servent les amis sinon à vous abandonner lorsqu'on a besoin d'eux? | le sang sur les doigts, les menaces, le nom raeken n'est pas tout blanc, loin de là même, et depuis la mort du père, c'est blaise qui prend. parce que julia a l'image de la gamine innocente et que c'est lui, le seul à être sous les feux des projecteurs. il ramasse les conneries de son père docilement, encaisse. il ne sort jamais sans son garde du corps, miles. c'est ça, d'être envié | la torture, psychologique plus que physique, même si parfois la seconde rejoignait la première. torture paternelle, il lui est arrivé plus d'une fois de se prendre des coupes parce qu'il n'était pas le premier, pas le meilleur. contrairement à ce que beaucoup pensent, il n'a jamais été choyé par son géniteur, bien au contraire. il l'a modelé à sa guise pour qu'il devienne ce qu'il est aujourd'hui : un jeune homme puissant, froid, sans pitié. oui mais à quel prix? | la haine de soi technique utilisée par son père pour le faire douter, encore et toujours de lui. tu seras jamais assez bien, tu n'y arriveras jamais, tu n'es qu'une pâle copie. sous cette carapace de prétention se cache un véritable souhait d'autodestruction que tous peuvent deviner, s'ils cherchent un peu, mais personne ne s'en préoccupe | la violence, la haine, la dépression, on cache tous un mal être intérieur, mais parfois il doit ressortir à la surface, et chez blaise c'est à travers la haine, la violence, le mépris, qu'il le fait. he's a real piece of work, disent ses admirateurs les plus analytiques | l'hyposensibilité au toucher, il en souffre depuis son enfance. les sensations les plus subtiles lui échappent complètement, les gens qui l'effleurent ne le font pas réagir. il a appris à vivre avec cet handicap, personne n'en sait rien | le génie, on lui a trouvé un qi plus élevé que la moyenne, une caractéristique qu'il aime bien rappeler. dessinateur et ingénieur de génie, il s'implique souvent dans les nouvelles créations de raeken enterprise malgré son nouveau posté. il est impliqué dans toutes les branches de son entreprise, sauf celles qu'il laisse à julia, parce que c'est la seule en qui il a confiance ¦ rythme de vie, il est inquiétant, il le tuera, il le sait, c'est inhumain de faire autant de choses, de dormir si peu, de travailler autant, de boire autant de café, de fumer autant, de boire autant. entre les responsabilités, les cours et la pression paternelle, il tourne au café, consomme beaucoup trop de substances pas toujours très réglementaires. comme tous ses collègues, associés, il se tue au travail | isaac, le seul qui fait monter sa pression artérielle, le seul qu'il ne contrôle pas, qu'il ne peut pas acheter. il finit toujours par finir dans ses draps, ses lèvres sur sa gorge, laissant des marques qu'il ne tentera même pas d'expliquer à julia le lendemain. liaison dangereuse, interdite dans son milieu, il y a entre eux un accord mutuel. rien de ce qu'ils font ensemble depuis cette fameuse nuit où tout a dégénéré ne doit se savoir. c'est un secret qu'ils portent depuis trop longtemps. ils essayent de se sortir de cette spirale infernale, mais tous deux savent que c'est peine perdue, ils ont été pris au piège de leurs propres obsessions | raeken enterprise, l'armement, la haute technologie. il a investi dans marvel, dans pixar. il essaye de racheter une conduite à l'entreprise tout en continuant à vendre des armes à l'état qui continue d'aller tuer d'innocentes personnes. une pourriture à la combinaison dorée, voilà ce dont il a hérité | la musique, blaise joue de divers instruments, le père oblige. c'est le piano qui a sa préférence, mais il maîtrise le violon, la guitare. il les a tous abandonnés dans une pièce de la maison une fois son père évincé du tableau. mauvais souvenir qu'il tente de cacher sous le tapis. il hésite à faire raser la villa pour en reconstruire une nouvelle. julia ne serait pas contre, sa mère n'aura pas son mot à dire.


_______________________

I break down, only alone I will cry out loud You'll never see what's hiding out Hiding out deep down I know I've heard that to let your feelings show Is the only way to make friendships grow But I'm too afraid now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
what i create is chaos / blaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Homme-lézard vs guerrier du chaos
» OG VS Bretonnie VS Guerriers du chaos [3000]
» Liste d'armée de tempête du chaos "armée du middenland&
» [Neutre] Le Convent du Chaos
» [conversion] space marine du chaos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HELLO WORLD :: WHO'S WITH US ? :: VIEW SOURCE :: BACK UP-
Sauter vers:  
welcome world
EPISODE UN : Ares, groupe de hackers militants, déclare la guerre à la société new-yorkaise. n'hésitez pas à répondre au TC et à réagir via le #HELLOARES.
00. 00. 00.